Plantons l'ail, faisons du kombucha et organisons Vivre à l'échelle locale

Cette semaine, Aliments d'ici lance trois invitations :

Aider une ferme à planter l'ail : samedi 30 oct. ;

Apprendre à faire son Kombucha : lundi 1er nov. ;

Participer au comité pour le prochain Vivre à l'échelle locale : mardi 2 nov ;

... et pour s'informer :

des nouvelles au sujet des Organismes Génétiquement Modifiés et du Gaz de schiste

Plantation d'ail dans une ferme à St-Valentin le 30 octobre 2010

Plantation d'ail et travaux d'automne nous attendent dans la ferme de St-Valentin où nous allons souvent et qui alimente parfois une partie des groupes d'achats. L'ail se plante en automne, passe l'hivers dehors, germe très vite au printemps et se récolte en juillet-août. C'est une plante très adaptée à la culture en biologique. Prévoir de bien s'habiller et de prendre des bonnes bottes, si possible. Apporter quelque chose à manger pour le lunch. Du co-voiturage sera organisé, alors annoncez les places disponibles ou dont vous avez besoin. Indiquez-nous vos disponibilités pour le dimanche aussi, car parfois, la météo est changeante ; un numéro de téléphone nous aide aussi pour l'organisation. De l'aide pour organiser le covoiturage est bienvenue.

Atelier sur la fabrication maison de Kombucha, le lundi 1er novembre 2010

Lieu : Café Aquin (au 2e étage du pavillon Aquin à l'UQAM :  A2030)

Apprenez à fabriquer vous-mêmes cette boisson au champignon de longue vie!
Une alternative saine à la caféine et qui boost du même coup votre système immunitaire. Le plus beau dans tout ça, c’est que c’est très facile à faire chez soi.

Contribution volontaire si vous voulez un pot contenant une "mère" de kombucha. 

Pas besoin de s'inscrire.

Présenté par le comité Aliments d’ici

Première rencontre du comité Vivre à l'échelle locale 2011

Changement de local !

Suite au succès des années passées, on réitère en 2011 et nous sommes à la recherche de personnes motivées à se joindre au comité organisateur.

Vivre à l’échelle locale, c’est l’événement annuel local et festif du comité Aliments d’ici, chapeauté par le GRIP.  Se déroulant au printemps, Vivre à l’échelle locale regroupe, durant toute une fin de semaine, des ateliers pratiques de transformation d’aliments, des discussions citoyennes, des prestations de musiciens, des randonnées de quartier et plus encore. 

À partir de 19h00 au local DS-M340 (pavillon J.A. De Sève, 320, rue Sainte-Catherine Est). Une période de présentation du travail effectué l'année dernière aura lieu de 19h à 20h pour les gens qui ne faisaient pas partie du comité l'année dernière. Nous ferons ensuite un bref tour de table pour connaître les désirs de chacun en ce qui a trait à l'implication au sein du comité, suivi d'une discussion sur un thème général à adopter pour cette année. Nous terminerons en créant des sous-comités de travail afin de débuter l'organisation!

L'ordre du jour sera le suivant :

  1. Intégration des nouveaux membres (19h00 à 20h00)
  2. Tour de table de présentation
  3. Retour critique bref sur l'année dernière
  4. Thème général de cette année
  5. Formation de comités (programmation, communications, soirée festive, nourriture/commandites, coordination
  6. Prochaine rencontre et prochain ordre du jour

Pour plus d’information sur l’événement: http://alimentsdici.info/echelle.locale

Gaz de schiste : des questions sans réponse pour des chercheurs de l'Université de Montréal !

Des chercheurs de l'Université de Montréal parlent des gaz de schiste.

Dans la situation actuelle, il semblerait que l'impact sur les cultures vivirières biologiques et la population n'ait pas été examiné en détail. Il sera plus facile pour le gouvernement de revoir sa position s'il voit rapidement une volonté populaire claire sur ce dossier. Normand Mousseau publiera début novembre un livre sur cette  question.

Une vingtaine de minute d'entrevue radiophonique est disponible :

http://www.nouvelles.umontreal.ca/multimedia/regards-croises/20101001-gaz-de-schiste-des-questions-sans-reponse.html

Congrès sur la politique scientifique : Les OGM en terrain sûr (Agence Science-Presse)

(Agence Science-Presse) Vous craignez les OGM et espérez les voir disparaître? Ou vous êtes simplement sceptique, mais espérez tout de même qu’ils n’atteindront jamais votre assiette? Les chances ne sont pas de votre côté. Si même l’ex-conseillère scientifique de la Secrétaire d’État des États-Unis les appuie fermement, leur avenir semble solide.

En lire plus sur le site de l'Agence Science Presse http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2010/10/21/ogm-terrain