Compte rendu

Atelier pratique Alimentation crue et vivante

Atelier pratique Alimentation crue et vivante – pour ceux qui auraient aimé être là!

Pour ceuses et cellesses qui auraient manqué l’atelier d’hier, vous trouverez à l’adresse http://dl.dropbox.com/u/73280/atelier_cru_vivant.zip les documents remis aux participants. Vous pourrez ainsi avoir l’info sur comment faire des germinations, du yogourt, de la choucroute et de la kombucha!

Également, amoureux de la kombucha, inscrivez-vous à notre groupe de kombucheux! On y échange des idées et commentaires sur la kombucha, ou on demande des questions quand on en a! http://groups.google.com/group/klub-kombucha/ pour s’inscrire!

pour vous inspirer sur les germinations et imaginer votre cuisine une fois que vous en ferrez, visionnez cette vidéo de 4 minutes:
http://www.youtube.com/watch?v=k39D2myzRFQ&feature=related

au plaisir de vous revoir,
Clarisse et Jocelyn

1ère rencontre du groupe de Sherbrooke

À la rencontre du 12 janvier au local des Amis de la terre de l'Estrie...

Gabriel a d'abord présenté l'agriculture urbaine et en particulier les projets en cours à Sherbrooke.

Michelle a partagé sa vision pour le groupe et les démarches qu'elle a faites, qui l'ont menée à identifier le besoin d'un partage de connaissances en agriculture urbaine à Sherbrooke.

Michael a présenté brièvement le comité Aliments d'ici, les projets réalisés à Montréal et les possibilités de collaborer avec le projet de Sherbrooke, notamment par cet espace internet participatif.

Ensuite nous avons fait un tour de table pour dire ce qui nous motivait à participer à l'initiative :

  • apprendre pour jardiner chez soi
  • connaissances techniques
  • mieux planifier chez soi
  • rencontrer gens aux intérêts similaires
  • partager des connaissances
  • conservation des aliments quand c'est l'abondance
  • j'aimerais jardiner collectivement
  • appliquer les paysages comestibles
  • passer à la pratique
  • éventuellement être autonome
  • continuer à apprendre
  • acheter en groupe (terre, compost, etc.)
  • faire des bacs de jardinage ensemble
  • possibilité d'un jardin collectif sur de nouveaux terrains

Pour terminer nous avons établi une première liste de thèmes pour les prochaines rencontres, qui auront lieu aux deux semaines, au local des Amis de la terre.

Les germinations seront le premier thème abordé dans deux semaines. Une équipe s'est formée pour l'organiser.

D'autres participants prépareront un calendrier à partir de la liste ci-dessous.

Proposition de Christine:

  • 26 janvier: germinations 
  • 9 février: Souper rencontre au Café Zybaldone au 113, rue Wellington Sud: 'Mangez Québécois, même quand il fait froid' avec Pierre Bolduc. Repas servi à 17H30 POUR 3$. Discussion durant le repas.
  • 23 février: planifier son jardin (espaces, sol, variétés, commande de semences)
  • 2 mars: semis intérieur (tomates, piments poivrons, aubergines, fines herbes...)
  • 16 mars: le compostage
  • 30 mars: Repicage
  • 13 avril: les écoles de pensées agricoles: biodynamie, permaculture, etc.
  • 27 avril: Semis intérieurs (laitues, concombres, courges, fines herbes...)
  • 12 mai: jardins en bacs et préparation des sols
  • 25 mai: Semis extérieur et transplantation (semis en continu)
  • 9 juin: les insectes et les mauvais herbes du jardin
  • 23 juin:  entretien du jardin: quoi couper quand et comment repiquer 
  • 6 juillet: visiter des potagers à Sherbrooke
  • 20 juillet: banque de données: livres, internet, association... 
  • 3 août: lacto-fermentations, mise en conserve & entreposage
  • 17 août: visites de fermes
  • 31 août: tous les logos écologiques : les comprendre
  • 14 septembre: Récolte des graines
  • À ajouter: plantation d'arbres et arbustes fruitiers, plantes potagères d'ombre, plantes indigènes comestibles...
  • En continu (activité bouche trou ou autre de mercredis): visites de fermes, recettes, banque de données, livres, internet associations...

Parmi les options pour communiquer et rassembler l'information qui sera recueillie au cours de la démarche, on a mentionné :

  • répertoire des cultures urbaines de Sherbrooke
  • répertorier les arbres à fruits
  • partager avec Aliments d'ici certains outils d'animation d'ateliers qu'ils ont déjà préparés, et vice versa
  • faire une mailing list
  • une liste de liens
  • utiliser ce site web si on veut pour tout ça

D'ailleurs, chacun peut être membre de ce site et poster de l'information. Les pages sont en mode wiki et peuvent donc être modifiées et complétées par les autres membres du groupe. Si vous vous souvenez d'autre chose qu'on a dit, vous pouvez l'ajouter sur cette page, en cliquant l'onglet "Editer l'actuel" qui apparaitra ci-dessus quand vous serez inscrits (voir dans la colonne de gauche pour s'inscrire).

Deux personnes s'occuperont de modérer les pages pour l'instant (approuver les nouveaux contenus) : Michelle et Christine.

Pour toute question technique concernant le site, on peut contacter Michael ou Jean-Bernard à Montréal : alimentsdici (a) yahoo.ca

Longue vie au projet à Sherbrooke !!

Compte-rendu de la réunion de saison d’Aliments d’ici du 21 novembre 2010

La rencontre saisonnière d'automne d'Aliments d'ici a eu lieu au Domaine du possible. Voici une ébauche de compte-rendu, que les membres présents sont invités à compléter. Pour les autres, ça vous donne un aperçu de comment avancent nos activités et où vous pouvez vous impliquer (n'hésitez pas à nous écrire à alimentsdici (a) yahoo . ca et à vous inscrire à la liste d'envois )

1. Présences et mot de bienvenue
2. Ordre du jour : plan de la rencontre
3. Retour sur les activités et perspectives pour les mois à venir, par les comités
4. Remue-méninges en petites équipes pour faire un bilan critique des activités et en proposer des nouvelles, suivi d'un retour en grand groupe
5. Pause
6. Implication pour la prochaine saison
7. Première mini-réunion des comités pour discuter de leur prochaine date de rencontre
8. Prochaine rencontre et Souper de Noël / Solstice
9. Communication : à l'intérieur d'Aliments d'ici et avec le GRIP-UQAM
10. Évaluation de la rencontre
11. Merci et bon appétit !

 

3. Bilan des comités

Chaque comité a répondu aux trois questions suivantes :

1) Qu'est-ce qui s'est fait depuis l'assemblée de l'été dernier (le 1er août) : ce qui a bien été, ou moins bien été et pourquoi ?
2) Qu'est-ce qui serait utile pour faciliter le travail de notre comité : ressources, informations, outils, personnes, etc. ?
3) Comment on envisage la suite : qui veut continuer à s'y impliquer, quelles activités se préparent, quelles priorités on veut se donner ?


Outils d'information :

  1. Notre livre de recettes Cuisine locale (2e édition) s'est bien vendu, avec des points de distribution dans 3 régions du Québec. On commence à entrer les recettes sur le site. On a eu aussi une réunion du comité pour discuter de comment améliorer la structure du site. Les bulletins d'information sont toujours envoyés à la liste à chaque semaine ou deux. 
  2. Le temps pour travailler à améliorer le site web manque, vu que tout se fait sur une base bénévole et qu'on est tous occupés avec les études et/ou les jobs. Il faudrait aussi des gens pour aider à la distribution du livre de recettes.
  3. Une équipe travaille à apporter quelques corrections au livre, pour bientôt en imprimer une 3e édition. L'équipe du site se réunira pour préciser les prochaines étapes de son travail.


Transformation alimentaire :

à compléter par les membres de ce comité

Achats collectifs :

à compléter par les membres de ce comité

Liaison communautaire :

à compléter par les membres de ce comité

Cuisines collectives:

  1. Il y a eu achat de matériel de cuisine cette saison et un courriel envoyé pour relancer l’activité, mais peu de disponibilités communes. Micheal et Gabriela n'avaient pas d’énergie pour orgniser qqc tous seuls.

  2. Il faudrait des anciens motivés pour relancer l’activité à l'hiver

  3. Une rencontre aura lieu avant Janvier, pour un groupe pour cuisiner au Domaine du possible

 

Vivre à l’échelle locale

  1. Résumé des sondages fait pas Maria (auprès des participants de l’an passé) = bilan des impressions, commentaire fortement positifs; critiques constructives: plus de temps pour la discussion, rythme plus smooth.

  2. S’y prendre plus à l’avance pour l’organisation (en train de se faire); l’équipe commence avec plus d’outils.

  3. Deuxième réunion cette semaine du comité d'organisation, pour choisir les thèmes et former les équipes.

 

Coco (comité de coordination)

  1. Le compte-rendu de la dernière rencontre a été reçu tard et était incomplet. On a rencontré un problème pour faire le budget : les réponses lentes des comités;

  2. Ce qui aiderait : une réponse plus rapide des comités aux requêtes du coco, et est-ce qu'une réunion de budget serait nécessaire?

  3. Nous ferons une rencontre pour réfléchir aux "trous opérationnels" d’Aliments d’ici (trouver des solutions pour que le coco n’ait pas à réparer les pots cassés)

     

4. Réunion en mini-groupes pour compléter les bilans et discuter des perspectives 

Visite de ferme:

  • manque de clarté (les gens ne savent pas toujours à quoi s’attendre)

  • visite à la canabe à sucre

  • avec d’autres groupes

  • transport: transport en commun, les producteurs sont parfois prêts à venir chercher les gens, transport en commun permet aux gens de s’inscrire à la dernière minute

Groupe d’achat:

  • a améliorer: plus de temps, séparer d’avance le vrac, imprimer le formulaire de chaque personne, un bénévole par poste

  • pourrait faire un genre d’atelier en même temps pour faire patienter le monde

  • pour continuité: rétribution sous forme de produits, acheter déjà séparés pour diminuer la charge de travail  

Outils d'information :

  • taxonomie du site: vocabulaire, pour trouver les choses plus facilement sur le site

  • faire un sondage pour savoir ce que les gens veulent (préciser les questions)

  • livre de recettes : développer le lien entre les recettes et le site internet, par exemple indiquer où trouver les ingrédients, comment les conserver etc.

Cuisine collective:

  • durée, pas finir trop tard, c’est loin, Verdun.

  • Planifier les recettes d’avance

  • coordonner les achats avec le groupe d’achat

  • stratégie de relance: relance un groupe ici, domaine du possible, puis tenter de lancer d’autre groupes dans d’autres quartier

Ateliers pratiques

  • sensibiliser au pourquoi des ateliers (local, bio, etc.)

  • ajouter des articles de journaux sur le site, pour utiliser dans les ateliers

  • tableau des légumes saison, jumeler ça avec des ateliers de conserves

  • partage de matériel avec d’autres groupes

Vivre à l'échelle locale

  • Il y avait bcp de bénévoles, et ils pouvaient participer

  • ouverture: présentation plus positive, commencer un peu plus tard, servir bouffe

  • améliorer la visibilité de l’activité

  • dates: bien, session universitaire terminée

7. Activités de transformation alimentaire communautaire

  • besoin de rendre ça distinct des ateliers de transformation

  • solution: groupe pour plusieurs activités, dont la première est une sorte de formation, style cuisine collective

 

Implication

  • Visite de ferme: mercredi 8 déc, 18h, L’éscalier (Gaelle)

  • Atelier pratique: lundi 29 nov., lundi 13 dec., 16h30 (donner le courriel de Clarisse) (Clarisse)

  • Liaison communautaire: attendre de consulter Juan Carlos pour fixer une date (Mi)

  • Outils d’information: lundi 20 déc., 18h30, L’escalier, (JB)

  • Coco: doodle

  • Échelle locale: vendredi le 26 novembre (Jo)

  • Groupe d’achat: mardi 7 déc., 18h, Grip (AS)

  • Cuisine collective: mercredi 12 déc., 18h30, Domaine du possible (Mi)

  • Suggestion: faire un calendrier sur les feuille de comités, genre doodle instantanné; rappeler aux gens d’apporter leur agenda dans l’annonce de la réunion

  • Le responsable de chaque comité se charge d’envoyer un courriel aux membres du comité et envoie un courriel à JB pour dire qui sont les membres

 

Prochaine réunion

  • Peut-être à l’UQAM, plus central, plus uqamien; Janvier (pour se replacer en début de session, plus facile de recruter des étudiants pour s’impliquer), date à déterminer par coco. Structure de la réunion à adapter.

  • Souper de Noël: 17 déc., 18h; planification à voir; inviter fermes, partenaires; responsables : Gaelle et A-So.

 

Communication

  • Communication interne à Aliments d’ici:

    • Aliments d’ici: organigramme fait pas Micheal; pourrait éventuellement ajouter les liens avec les partenaires

    • Site Web: organigramme du fonctionnement du site, annonce des activités sur une page du site, bulletin envoyé par Micheal avec toutes les info mises sur le site; Comment soutenir les membres dans l’usage du site? Peut servir comme babillard, pour noter les coordonnées de nos membres, bilans d’activités, informer le public de sur qui on est, éventuellement informer sur comment manger de façon plus locale (système de mots clés)

      • S’inscrire à la liste de diffusion

      • Créer une recette

      • Créer une page (utilisée pour l’envoi), la mettre dans le calendrier, ajouter un formulaire, mettre des images; Choisir qu’on l’envoie à des membres d’un groupe

      • S’abonner aux comités auxquels on participe

      • S’abonner à des pages (recevoir par courriel un envoi lorsqu’il y a une modification apportée à cette page)

      • Filtres:

        • modération: approuver une page pour qu’elle soit visible

        • envoyer des messages sur la page d’accueil

      • Types de pages:

        • Page publique d’un comité, référencé à partir de la page d’accueil

        • Page privée d’un comité

    • Micheal va envoyer l’organigramme à tous

  • Soutient aux comités

    • système de parrainage: jumeler des nouveaux avec des anciens, support quand quelqu’un a un problème; mais peu de personnes dans les comités

    • s’assurer de faire des documents de référence pr les comités...

    • tâches avec des échéanciers...

  • Formation sur la communication

    • avec Julie Champagne

    • pas gr chose pour l’instant

    • désir d’organiser une formation sur la communication, un peu comme pour VAEL

    • Grip cherche à avoir plus d’argent

    • Les comités du grip auraient plus d’accès à l’argent, en présentant des demandes et l’argent serait répartis de manière égale entre les comités ou de moins de leur part s’ils n’en ont pas besoin. Il serait possible d’avoir plus d’activité. Le grip pourrait avoir un local. L’uqam refuse pour le moment l’ouverture d’une cuisine collective.

    • Michael dit des trucs que je ne comprends pas. Quelqu’un pourrait être payé pour préparer du matériel pédagogique. Il pourrait être possible de louer une cuisine. Des chose pourraient se réaliser. Comment participer à cette démarche du grip ? Il reste encore une discussion sur la structure décisionnelle.

    • Jocelyn, le dépôt final est le 15 février (je crois). Il y aura un lac à l’épaule un peu avant. Réponse de l’UQAM viendrait fin février ou début mars.

    • Michael dit temps passé, remis au coco.

    • Évaluation de la rencontre

    • G contente des retours des comités, plus expliciter les derniers points, baisse de concentration sur la fin.

    • Isa beaucopu de trucs qui se sont passés, basisse d’énergie après la pause.

    • Alain pas assez de temps pour formuler des idées, trop peu de temps et trop de choses à se dire. Comment faire un grand brain storming ?

    • Clarisse, même remarques, serait-ce mieux sur une journée complète

    • Jocelyn : le souper est un moment de discussion informelle, goût d’aprofondire plus la discussion.

    • Charles : Venu en temps que specteateur, qu’est-ce qui s’est fait avant ? Prendre de l’information pour devenir plus utile plus tard. Plus convivial à l’extérieur de l’UQAM.

    • Anne-Sophie, bilan à rendre plus rapide et activités de groupe à rendre plus rapide, mais c’est le fun, ne sait pas ce qui serait idéal.

    • Bernard : le programme est chargé. On devrait mieux savoir estimer le temps que ca prends. Les retours d’activité pourrait être préparés d’avance

    • Louise a hâte à vivre à l’échelle locale

    • Lysanne aurait aimé avoir plus de temps pour parler

    • Michael : les projets se sont bien passé depuis la dernière assemblée, aimerait avoir plus de nouvelles personnes. Cherchons de nouvelles personnes.

    • Lysanne : les assemblées c’est pas populaire par d.finition

    • Charles : tel journée ont parle de tout, c’est beaucoup. Le grip pourrait créer un espace à l’uqam qui serait très militant. Il y a des modèles comme food not bombs e victoria bc.

Procès Verbal de la réunion du comité transformation alimentaire du 11 août 2010

=== Réunion comité transformation alimentaire d’Aliments d’Ici === '''11 août 2010, au local du GRIP, DS-3159, UQAM''' Présents  : Alain, Lysianne, Anne-Sophie, Jocelyn, Lee et Jamie '''ODJ''' # présentation, intention # lieu de transformation # permis de transformation # fréquence, moment, de transformation # procédés, produits # gestion, coûts, etc. # approvisionnement # la suite? === 1. présentation, intention === * Lysiane  : dans autre comité d’épicerie communautaire avant, voulait faire qqch plus court terme, donc a lancé l’idée d’un comité de transformation alimentaire * Alain  : désir de concret, faire des conserves, en plus vers épicerie transfo à long terme * Lee  : voir contact avec fermes bio, faire ses conserves, salsa, etc. * Jamie : Bonne boîte bonne bouffe, autres activités d’Aliments d’Ici, intérêt pour la tansformation alimentaire * Anne-Sophie et Jocelyn  : intérêts  :) === 2. lieu de transformation === Au travail de Michael, à Pointe-St-Charles (Club populaire des consommateurs), cuisine dans les normes MAPAQ, avec possibilité d’utiliser l’espace de transfo, de réfrigération, de congélation (jusque fin octobre), etc. Manque déshydrateur et autoclave. Possibilité de jumeler avec Groupe d’achat. Condition d’utilisation  : ouvrir aux gens du quartier. Dispo surtout de jour (9-16h) la semaine, personne ressource disponible pour utilisation le soir ou fin de semaine (mais difficile la fin de semaine). Possibilité de dernière minute mais plus facile si prêt à l’avance. À St-Michel/St-Léonard  : potentiel mais manque de réponses...

PV Échelle locale 2010-06-15

== 1. Tour de table Bonjour, bouffe, ballounes et bébé == Tout le monde va bien! Yé! == 2. Retour général et émotif (sans détail) == ; Michael : se sentait pas "toute la" mais était très satisfait de manière générale: plus nombreux que les années précédentes, entre autres. Dans l'avant, ce que certains n'ont pas fait mettait du stress sur les autres mais en général on a été a notre affaire et ça a bien roulé! ; Arielle : mon objectif était de ne pas être stressée. J'ai couru un peu partout mais on avait bien organisé nos trucs donc c'était bien fluide et on a eu de bons coups de main des bénévoles supplémentaires. En général les comités allaient bien, c'était l'fun de voir tous les comités avancer. Dans le futur, je prévois m'impliquer plus sur le terrain et moins dans les réunions. Personnellement j'aurais invité moins de gens pour moins s'éparpiller ; Jocelyn : Joie! Belle équipe! Je suis vraiment content d'avoir appris a vous connaître. Dans nos meilleurs moments on a été très efficaces tout en ayant du fun. Certaine frustration vis-a-vis de ceux et celles qui ne font pas ce qu'ils ou elles disent qu'ils ou qu'elles feraient... Puissance et beauté de projets concrets et structurants, utiles pour vivre et pas juste des paroles en l'air, qui sont très inspirants! La rencontre avec Julie le 6 mai a été vraiment intéressante et en repensant a ce qu'elle nous a transmis, je me suis rendu compte, on a manqué un peu de recul: trop d'enthousiasme au niveau du nombre d'activités (a peu près le double d'activités par rapport a l'an dernier. On a peut-être oublié de se demander quelle était notre intention exacte? ; Tiphaine : Pendant l'événement, j'ai beaucoup aimé l'énergie en général même si j'ai vu un peu moins de trucs qu'au départ. Ce fut beaucoup de stress en arrivant tard (réunions pas très détendues) et en me ramassant avec plus de responsabilités que j'avais prévu. Mais au final j'ai beaucoup apprécié l'expérience et rencontrer tout le monde! ; Louise : J'ai réussit à prendre ma place, on faisait une belle équipe Isabelle et moi. C'était stimulant de vivre cet événement avec des jeunes. J'embarque déjà pour l'an prochain et je propose de commencer la planification un peu plus tôt. Vivre à l'échelle locale c'est tout un processus et c'est un beau projet. Merci tout le monde pour ce que vous êtes! On est tous vivants! Yé! ; Martin : Cette année je ne voulais pas m'impliquer dans les comités car j'ai du mal à donner du temps et à m'impliquer durant tout le processus. Je m'étais donc proposé pour une implication sur le terrain (en plus j'avais d'autres obligations cette année!), ce qui est un peu moins stressant.Je suis donc content que des gens se soient autant impliqués dans l'organisation, surtout pour des gens qui ne savaient pas trop dans quoi ils s'embarquaient. Félicitations particulières à Michael pour sa ténacité! L'événement en général s'est bien déroulé malgré les commentaires qu'on a pu recevoir, l'appréciation générale était positive! ; Clarisse : Malgré le stress et la frustration à cause des trucs "dernières minutes" ce fut une joie de rencontrer tout le monde. Merci particulier à Jocelyn et Michael de nous avoir encadré grâce à leur expérience! L'événement a été super l'fun, il a fait presque trop beau: les gens avaient envie de flâner dehors, ce qui a fait paraître l'événement encore plus "dense". Je m'attendais cependant à voir plus de monde en dehors des gens déjà sensibilisés grâce aux efforts du comité communication. J'ai beaucoup aimé le côté spontané comme la jonglerie. La bouffe des traiteurs était délicieuse. C'est un événement à répéter mais idéalement avec le moins de stress possible. ; Jean-Bernard : Au niveau de l'événement j'attendais un peu plus de monde mais c'était bien avec le monde qu'on avait. Plusieurs commentaires reçus comme quoi les activités s'enchaînaient vite mais il y aura toujours des critiques. Parfois j'étais plus concentré sur la caméra qu'autre chose mais en réécoutant certains trucs ce pourra être probablement utile pour l'organisation de l'an prochain. Selon mon impression, certaines discussions prenaient une certaine direction ce qui laissait moins de place aux plus silencieux (versus ceux qui ont tendance à prendre plus de place). ; Isabelle : Overall positive. Les gens présents avaient l'air heureux. Tous les comités se sont vraiment bien débrouillés. Conclusion de Jocelyn: malgré les petites critiques, on était à très peu d'avoir un événement "parfait". Bemols mineurs mais on a les ingrédients nécessaires, super équipe! Merci! Merci! Merci! Merci à Gustavo qui n'est pas présent. == 3. Retour critique == === Communications === ; Louise et Isabelle : ont fait un plan de comm écrit qu'elles lègueront au comité de l'an prochain avec quelques recommandations comme s'y prendre moins a la dernière minute pour l'envoi dans les listes de diffusion. ; Michael : le fait d'avoir des personnes qui aient ça a coeur facilite le processus donc l'an prochain on va pouvoir rajouter des choses par-dessus (comme se prendre plus tôt). Reste a voir comment faire pour s'améliorer, pour diffuser davantage l'événement. Ex: la 1ere année, peu d'énergie et il y a eu 3 fois plus de monde qu'on pensait. Un détail: la mise en ligne du programme a retardé la diffusion (car beaucoup de contenu sur le programme). Cette année, sait-on si beaucoup de gens ont été voir le programme? Réponse de JB: pointe vers le mardi-mercredi, plus d'un milliers de personnes l'ont consulté. Proposition: Inscrire plus haut dans le message le lien vers le programme. La grosse fin de semaine aussi a sûrement influencé aussi. ; Clarisse : La qualité de la programmation influence souvent la décision des gens a venir. ; Martin : Pour l'an prochain, ce serait peut-être bien d'indiquer que l'événement a été formulé, en version plus "légère" (donc un peu moins de contenu): indiquer que la 5e édition est différente afin de chatouiller les médias (genre comme la maison du 21e siècle, un peu plus large public). Je m'offre pour faire 2 vidéos: un au rythme plus rapide pour les médias et un plus lent-hippie pour les gens qui nous connaissent déjà. Le vidéo sera alors aussi un outil de communication. Point important: mettre plus d'emphase sur l'affichage au complexe des sciences et peut-être même aux résidences! === Comité artistique === ; Tiphaine : prépare un document avec les artistes présents, leurs emails etc. L'an prochain se serait cool de prévoir plus de trucs pour les enfants. Plein de trucs sont possibles pour l'an prochain! En général, les artistes ont envoyé un email pour dire qu'ils ont apprécié la soirée. Ça aurait pu être mieux "roder" au niveau de la technique (ex: s'installer dehors ou dedans). Jocelyn dit que Gustavo a beaucoup aimé l'événement. ; Jocelyn : très cool qu'il y ait une option dehors et une option dedans. Baisse de momentum après mise en demeure mais c'était cool qu'il y ait de la place pour le jam improvisé. Il y en avait pour tous les goûts! ; Clarisse : Mise en demeure a été aussi content que nous de voir qu'autant de gens étaient présents en dehors de leur public habituel. La majorité des gens ont aimé. ; Michael : Cela fait 2 ou 3 ans de suite que certaines personnes du comité artistique lâchent.Comment faire? ; Tiphaine : Les 2 problèmes sont que les personnes du début ne connaissent rien en technique mais aussi elles n'ont pas fait de suivi avec les artistes présents l'an dernier. ; Michael : leur avait transféré les coordonnées des artistes de l'an dernier en février au comité. Comment faire en sorte que certains des artistes présents cette année nous aident a organiser le tout pour l'an prochain? Donc moins de tâches a partir avec une gang de nouveau. Il faudrait donc réfléchir a cet aspect afin d'intégrer des gens qui ont déjà vécu l'événement. ; Arielle : Avoir l'option d'intégrer des gens de recevoir des tâches de la part du comité organisateur qui ne suivent pas les réunions mais qui peuvent avoir certains rôles ponctuels? ; Michael : répond que certaines tâches centrales ne peuvent être léguées car ces personnes perdent le fil en ne participant pas aux réunions. ; JB : propose de faire des rencontres avec un comité élargi, moins fréquentes, et des rencontres plus rapprochées avec le comité organisateur. ; Clarisse : Ces personnes devraient avoir un lien déja avec VAEL pour être efficaces. === Comité programmation === ; Jocelyn : Il est évident qu'on en a trop mis. Moyen de garder la richesse de la diversité sans accumuler une montagne d'activité! (cela va réduire le poids de la logistique!) On a pris tellement de temps a inviter tous ces gens que personnellement je n'ai pas été capable de m'assurer que toutes les activités soient bien pensées a l'avance et qu'elles soient les plus agréables et pertinentes possibles! Donc en ayant moins d'activités, on pourrait mieux les organiser (la soirée de Julie nous a permis de pallier a ce manque de recul, avec les animateurs et panelistes qui ont suivi la formation). En général le comité a vraiment bien fonctionné, équipe efficace. Déléguer une grosse activité par jour par membre de l'équipe programmation a permis de mieux structurer. L'idéal est vraiment que les panelistes se parlent a l'avance car cela aide la planification des activités. : Pour ce qui est de la présence de Serge Mongeau comme porte-parole, il semblait déçu du peu de public lors de son mot d'ouverture. Cependant, il a répété plusieurs fois a quel point il était honoré d'être notre porte-parole. C'est Jocelyn qui était le lien informel avec Serge mais on n'a pas vraiment fait de demande auprès de lui pour des entrevues avec des journalistes. Il s'agirait donc de déterminer d'avance nos attentes envers le porte-parole. Durant l'événement il n'était pas nécessairement présents dans les moments forts. : Il s'agirait de voir si on le percevait davantage comme conférencier que comme porte-parole. ; Arielle : j'étais responsable des bénévoles et je n'ai pas l'impression d'avoir été totalement efficace mais on a eu peu de demandes formelles (par formulaire) mais finalement je ne sais pas trop ce que ça a donné la journée même. J'ai l'impression qu'il y a eu assez de bénévoles lors de l'événement. ; Jocelyn : Ce n'est pas seulement de ta faute car on était tous, en général, pas trop organisés pour gérer pour les bénévoles. ; Clarisse : La "dispatch" du vendredi soir me semblait dernière minute mais finalement ça s'est bien déroulé. On gagnerait a en faire plus en amont. : Un autre point: Laisser plus de temps aux gens entre les présentations, c'est important. (ex: 10 a 15 minutes de battement). : J'ai apprécié la disponibilité et la flexibilité de chacun. Surprise de la facilité avec laquelle on a élaboré la programmation. ; Michael : Un soir, Gustavo a dit qu'avoir beaucoup d'activités donnait un certain rythme. Cependant, par exemple pour la 2e assemblée, peu de motivation des gens d'entrer dans une salle a nouveau pour une autre activité. ; Jean-Bernard : Pour la présentation de Koumbit, par exemple, les aspects abordés n'étaient pas nécessairement les plus intéressants dans le cadre de l'événement. (Revient sur le point de Jocelyn sur la préparation avant l'événement par rapport a l'approche et l'apport désirés de la part de chaque invité). : Idée qui pourrait être intéressante: organiser des cafés avant l'événement afin d'aider a structurer VAEL. ; Clarisse : Je me suis sentie mal dimanche de voir peu de gens dans le coeur des sciences pour les kiosques, qui auraient pu facilement se trouver a l'extérieur afin que les gens s'y arrêtent (prévoir les 2 options selon la température). Il s'agirait simplement d'aviser les organismes pour qu'ils s'ajustent (ex: nous avertir si besoins en électricité). ; Proposition d'Arielle : suivre la formation de Julie plus tôt car on pourrait intégrer davantage son approche au sein même de nos rencontres afin de se rapprocher davantage de la dynamique qu'on recherche!!! == 4. Lancement du CRAPAUD == ; Jocelyn : nous informe qu'il trouve qu'il a mal fait la job de lien avec le CRAPAUD car : :* Il ne s'était pas rendu compte a quel point certaines personnes voulaient que le lancement soit dans la même optique que VAEL. :* C'était difficile de faire le lien compte tenu du changement de coordo (transition pas trop évidente). : Il devait avoir aussi le lancement de la murale mais Nelson était a l'hôpital donc c'est une bonne raison. ; Michael : a reçu le commentaire de quelqu'un qui s'est pointé au lancement du CRAPAUD le vendredi pour rencontrer des gens qui ont des projets concrets mais il a eu le sentiment de ne pas être accueilli officiellement a VAEL, tout le monde se connaissait et il ne sentait pas qu'il avait sa place. Cette personne a aussi jasé avec une autre fille qui avait le même sentiment. Ni un ni l'autre ne sont revenus durant la fin de semaine donc combien on en a perdu comme ça? Il faudrait voir pour les années suivantes: Est-ce qu'on installe la table, les panneaux et la programmation dès le vendredi soir? ; Jocelyn : ne pense pas qu'il faudrait refaire de lien officiel entre les 2 car le lancement vise principalement les gens qui connaissent déjà le CRAPAUD, surtout la soirée 5 a 7 festive. Car l'atelier et le cercle de discussion ont bien fonctionné et ont attiré des gens extérieur au cercle du CRAPAUD. Une dame avait même entendu parler de la journée via Radio-Canada. ; Clarisse : pense que c'est a garder dans l'événement mais a mieux encadrer. Commentaire du CRAPAUD: ils ont trouvé ca le fun malgré le fait qu'il y avait peu de monde mais qu'ils comprennaient que c'était a cause de certaines circonstances (peu de lien avec eux, changement de coordo, etc.) == Fin de réunion == Les points suivants sont reportés a la prochaine rencontre, qui se tiendra chez Clarisse le 8 juillet a compter de 17h30: : 5. Site Web : 6. Événement comme tel : 7. Conclusion pour l'an prochain Il faudrait aussi jaser du budget et des résultats de notre approche auprès des étudiants comme présentateurs (tactique pour l'an prochain). Bilan 2010 Échelle locale, suite le 8 juillet == 5- 22-23 mai 2010, retour sur les événements == Lecture des notes des évaluations écrites des participants, point par point Discussion : j'ai noté les idées mais pas les noms === Volets Artistiques : === * ça a été le fun d'avoir un budget pour l'équipement : plus simple que l'an dernier. * les artistes ont bien performé, seulement un peu en retard quelques uns. * pour l'an prochain, voir ce qu'on fait s'il fait beau (sortir la bière ?) * il faudrait un enclos et plus de gardiens : si on veut le faire, on pourrait faire une entente où on doit payer les gardiens seulement si la météo s'annonce bonne. * ce serait bien de pouvoir contacter des musiciens et leur dire: avez-vous un c.v., un démo. et si vous jouez, on vous paierait. * ça me mettait mal à l'aise aussi de ne pas payer les artistes, malgré que ce n'est pas la priorité si on a des fonds * rémunérer les gens : d'accord avec le principe, mais vu que personne ne se fait payer, tandis que les artistes ça leur permet de se faire connaître, de vendre des CD, etc. * les artistes se font souvent dire « vous allez vous faire connaître ». * trouver des commandites de choses à leur donner ? * soirée festive : il y avait une diversité, pour tous les goûts * la personne qui devait animer n'a pas animé : * il nous a aussi laissé tomber pour les véhicules, n'a pas fait de suivi de ses mails et appels. * il y avait aussi un commentaire de placer des activités artistiques à divers moments de la journée * laisser plus de place pour la participation * la salsa : super ambiance, bonne participation, ça a donné plein d'énergie mais vers la fin. ils auraient pu faire deux sets, au début et plus tard. * on aurait pu faire une activité semblable dehors au début * jonglerie j'ai adoré : à refaire * ça aurait été le fun du monde qui font des affaires bizarres, tout le long, ex : des jongleurs dans les couloirs pour indiquer les trajets vers les salles ! * le projet pour la fin de l'événement : manque de communication avec Guillaume, qui donnait rendez-vous à Berri-UQAM à 17h. Il a manqué le monde, pour trouver du papier... Isabelle s'est retrouvée à devoir recevoir les gens au métro. L'artiste a manqué d'énergie pour rassembler le monde. Il n'était pas présent pour mobiliser pour son activité. === Bouffe : === * Le commentaire écrit suggérant « Plus de diversité culturelle »: c'est vivre à l'échelle locale alors ce serait les cultures de l'Abitibi, Estrie... ? * Plus de choix de sandwich : favorable. * Les traiteurs on était leur premier gros contrat : ils étaient heureux d'offrir le buffet « gratuit » mais on leur achetait pour 300 $ de sandwich, on leur a acheté beaucoup d'ingrédients qu'ils n'ont pas tout utilisé (asperges, têtes de violon). * ils n'ont pas eu le temps de tout faire et manquaient d'équipement pour cuisiner. c'est pour ça que les quantités ont été minimes. * entente avec les fermes : le traiteur et les fermes ont trouvé ça le fun. cependant ils n'ont pas trouvé le temps de faire la pub qui était un objectif important pour eux. * je préfère de loin aller avec un traiteur qui achète à des fermes locales, par soutien, plutôt qu'un repas de récup, vu qu'alors on dépend du système qu'on dénonce. * on n'a pas indiqué avec précision la provenance des aliments. * on a donné beaucoup de bières et de sandwichs : le fait que l'argent des contributions volontaires et des sandwichs était ensemble on ne sait pas exactement combien on a donné. * kombucha et bière : on a eu beaucoup de commentaires positifs !! === Enfants : === * commentaire écrit sur les parents qui « perdaient de vue leur enfant » : certains parents font confiance et laissent leurs enfants libres * dans une conférence j'ai vu plusieurs parents avec leurs enfants, c'était beau à voir, ça a contribué à l'ambiance. * il y a un nouveau réseau de garde d'enfants, je pourrais leur demander leurs besoins : une salle à langer ? * en tant que parent, il y avait les tables et le gazon pour changer les couches. il y avait des zones avec l'ombre des arbres. === programme / activités : === * idée : sonner un cloche quand il reste 5 min. * activité de martine (communication) : c'était « théorique » mais aussi ludique, et sur « comment vivre », se changer soi-même. foulosophie aussi avait cet aspect. * il y a eu un effort pour appliquer ces aspects au niveau de la forme des présentations, mais on pourrait mieux intégrer ça à l'événement. * plusieurs ateliers très pratiques, d'autres plus de réflexion. * Voir comment l'interpersonnel se vit durant l'événement, le « comment discuter, prendre des décisions ensemble »... * suggestion : prendre des décisions à l'échelle locale, comm. non-violente, etc. faire un tel atelier le samedi matin, avec des mises en situation. * Ne pas surcharger, si on veut que les gens vivent un processus. * utiliser le repas pour la discussion ? laisser plutôt ce moment libre et pour les kiosques * Les assemblées locales sont encore arrivées à un moment de fatigue. * S'assurer d'avoir un facilitateur dans les groupes issus de l'assemblée locale ou autres moments où il n'y a pas d'animateur désigné. * 2e assemblée locale : il a manqué de gens à l'assemblée pour se diviser par quartier. * on a surtout fait du réseautage, échange de courriels, etc. * est-ce qu'on devrait changer la formule ? ou expliquer mieux les objectifs * pour le projet de gardiennage, l'assemblée été un moment parfait pour partager sur nos besoins et démarrer le projet. * suggestion : un cercle énorme avec tour de parole, sans interruption, puis des cellules * commencer avec un jeu pour casser la distance : ex: le monde idéal local , ex: un échange où l'on prend des rôles de grands-parents et d'enfants, où l'ainé dit ce qu'il a fait qui a eu un impact (exercice vécu récemment à une fin de semaine sur les éco-communautés) * pour les initiatives par quartier : voir au lien avec Villes en transition et les cartes de ressources par quartier : faire un babillard permanent === l'emplacement / forme : === * plus d'interaction, plus de pause * que le porte parole parle le midi pour qu'il ait plus de monde. le matin c'est trop tôt, pour tout, sauf des choses ludiques. * j'ai bien aimé animer quelques activités, ça s'est bien passé. les gens de la programmation on a bien réussi à gérer le temps.. les présentateurs ont été à l'écoute de ça aussi. * j'étais surpris à quel point le temps passait vite. * on doit commencer à l'heure et non 10-15 min trop tard. * c'était parfois trop court pour que les présentations se fassent. * une heure pour les ateliers suffit en général mais parfois c'était juste. * prévoir des pauses de 15 minutes entre les activités. * voir des exemples d'autres événements similaires sur comment ils construisent leurs horaires. === animation : === * beaucoup a déjà été dit à ce sujet * au lieu d'avoir des cercles sur un sujet, avoir une question de discussion. * quelqu'un pour prendre les tours de parole : ça a bien été * j'avais juste une question et on a discuté sans temps morts, ni tourné en rond... * j'ai pas eu la chance de savoir si les gens ont été satisfaits. * j'ai aidé jean-bernard. or sylvie et lui entraient dans des « inside » et les autres pouvaient les perdre, mais j'ai tenté de rendre la discussion fluide. * sur le changement social, qu'est-ce qui était poche, le concept, l'animation ? annick apportait quelque chose d'intéressant, mais un peu hors sujet. serge répétait des choses plutôt connues. il s'était pas beaucoup préparé. ils se sont rencontrés seulement le midi même. ils n'avaient pas tout à fait compris les consignes. c'était trop introductif... * aussi on a pas été assez loin, à mon avis, dans l'économie alternative. === Indications : === * quand on fait les assemblées locales, qu'il reste un clown à huit bras qui indique qui est où, durant les discussions. === Bénévoles : === * On a été choyés par nos bénévoles entreprenants. * On a eu quelques difficultés en déléguant la tâche de coordination des bénévoles mais les bénévoles étaient rapides pour trouver quoi faire. * La liste de tâches c'était super. === Le nombre de participants : === * Il n'a pas tant « manqué de participants » mais un tiers des gens était toujours assis dans la pelouse à discuter. * Dimanche matin il manquait de monde, ça s'est replacé vers le midi. * Rares sont les gens qui vont aller voir quelque chose dont ils n'ont jamais parlé avec quelqu'un. * On a la liste des gens présents qui étaient impliqués, les nouveaux. * L'intention peut-être n'était pas assez claire : tu viens apprendre sur plein d'affaires cool... * Le communiqué avait une bonne intro, mais en essayant d'attirer tout le monde, on ne rejoint ni ceux qui savent déjà la base, ni les néophytes qui ne s'y intéressent pas encore... * Devons-nous être plus « grand-public », passer par les médias, ou avoir des approches plus poussées pour intéresser les gens impliqués sur ces enjeux ? * Idée : Envoyer les annonces d'activités dans des milieux spécifiques (inviter tel groupe à telle activité) * Peut-être penser notre programme pour avoir au même moment des activités d'introduction et des activités d'approfondissement. * On visait selon moi une intro, rassembler du monde qui veulent agir. * Le nom : le changer, si le concept est difficile à comprendre ? * Poursuivre cette discussion sur notre intention lors de la première rencontre l'an prochain. * On pourrait avoir une activité de type débat d'idées. * On a vraiment « flatté la crowd grano-hippy » cette année.. == 6. Pour l'an prochain : == * Si on ne veut pas s'impliquer l'an prochain, au moins être présents à la 1ère rencontre * les vidéo, plusieurs sont pas présentables, ils seront disponibles pour être écoutés mais pas pour les mettre sur le site. * avons-nous des traces écrites des événements précédents ? très peu * est-ce qu'on décide de faire quelque chose avec ces vidéos ? * est-ce qu'il y a du contenu assez pertinent pour rassembler du monde ? * un objectif de poursuivre les discussions serait de garder notre monde : c'est dur de faire avancer l'événement quand c'est toujours à moitié du nouveau monde. * si ça peut entrer dans notre calendrier du GRIP ... c'est bon * ce serait plus de travail d'organiser des pré-événements, j'ai des doutes * commencer la planification plus tôt * arielle sera là plus ponctuellement cette année. elle aurait aimé qu'on lui donne des tâches précises. * avoir du matériel à donner aux gens qui veulent s'impliquer. * je me sentais mal à l'aise d'inviter du monde à un événement que je ne connaissais pas, il fallait que je revienne à l'équipe pour des questions. * des fois c'est plus de temps déléguer que faire soi-même. * pour compléter et mettre ensemble tous les documents : que chacun de nous fasse un tri * jocelyn se propose pour tout mettre ensemble. * faire le tri dans les bilans : quand on va recommencer l'an prochain * quand commencer l'an prochain ? jeudi 14 octobre au GRIP 17h15 ! * d'ici là, réunion d'aliments d'ici : 1er août ! == 7. Évaluation de la rencontre : == * on a encore commencé tard * beaucoup de beaux commentaires constructifs * je suis contente de ces réunions, on s'écoute * on est en train de bâtir comme un groupe * ça finit un peu tard * constructif, on a ressorti pas mal de choses même si ça fait un mois et demie * ça permet de rester « groundé » ! * merci clarisse et yoann ! * je vous aime, à samedi !

Budget

Les montants non-dépensés suivants pourront reportés pour les utiliser cette année : * Recherche pour l'atelier de transformation : frais de déplacement (120) et achats de documents (50) * Affiches et dépliants (30) : pour des occasions où la photocopieuse de l'AFESH ne serait pas disponible, ex.: l'été, la fin de semaine, etc. * Matériel de bureau : il nous reste 95,23, nous demandons 50 de plus, notamment pour l'achat d'une enregistreuse, utile à la fois pour les réunions et les entrevues à réaliser pour nos recherches. Pour les postes suivants, nous demandons le même montant que l'an dernier : * Frais de transport vers les fermes (100) : il nous reste 29,54 $ * Matériel de cuisine (100) : il nous reste 20,67 * Table sur la faim (cotisation annuelle, 50) * Participation à des événements (50) * Hébergement web (90) : il nous reste 60 $ et nous réduisons les postes suivants : * Appels interurbains (40) on demande 30, il nous reste : 18,58 * Livres (40) on demande 30, il nous reste : 19,33 Nouveaux postes budgétaires : * Annuaire de fermes (pour l'achat de matériel technique, c'est à dire un GPS nécessaire pour réaliser ce projet, autour de 300 $) Pour l'événement Vivre à l'échelle locale, je suggère comme le GRIP le propose que nous redemandions la subvention pour événement annuel des Services à la vie étudiante de l'UQAM (qui offrent 2000 $)

8. Atelier de transformation et épicerie

Cinq rencontres ont eu lieu pour ce projet au cours de l'année. Nous avons précisé la mission, les objectifs et les besoins logistiques compte-tenu du cadre légal applicable à la transformation alimentaire. Le projet est temporairement en pause dû aux horaires de travail de ses membres, qui comptent toutefois s'y replonger au cours de l'hiver. Nous en sommes à évaluer quels aliments nous allons préparer nous-mêmes afin d'avoir un stock suffisamment varié pour que l'épicerie permette de manger local à l'année (fruits séchés, conserves, etc.).

1. Événement Vivre à l'échelle locale

Les 2-3 mai à l'UQAM, ainsi que deux soirées pré-événement et une conférence à McGill le 11 mai === Participation === entre 300 et 350 personnes === Contenu === voir le programme au : http://alimentsdici.info/echelle.locale/programme09 mais en quelques lignes : * 4 conférences * 5 ateliers pratiques * 3 séminaires * 9 cercles de discussion * 4 projections de films * 2 marches dans le quartier * 17 kiosques * 1 soirée artistique * 1 assemblée === Suivi === Un nouveau comité a été formé durant l'assemblée locale pour organiser l'événement au printemps prochain. Il se réunira bientôt pour relancer les démarches de préparation.

Compte-rendu de la réunion d’Aliments d’ici du 22 juillet 2009

== Ordre du jour == === Point 1 : Cuisines et ateliers === === Point 2 : Outils et informations === === Point 3 : Achats collectifs, visites de fermes, épicerie, données historiques, etc. === === Point 4 : Suivi des autres aspects d’Aliments d’ici et autres informations ===
Syndiquer le contenu